Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
USV Canoë-Kayak

USV Canoë-Kayak


groupesToute l'association

 

USV Canoë-Kayak

USV Canoë-Kayak

Publié le 16 Février 2016 par 

 

«Je suis toujours admiratif des enfants qui sont motivés en plein hiver pour apprendre le canoë. Cela demande un grand courage !» explique Christian Moreau, Président de l’USV Canoë-Kayak.

Basé en dessous de la piscine des Grands Prés à Vendôme, ce club donne directement au Loir avec une rampe  d’accès aménagé et un hangar protégé pour les bateaux. Avec 34 adhérents, ce petit club s’engage de plus en plus vers la compétition, en plus du loisir.

Christian Moreau est un président heureux. Avec une quinzaine d’enfants, il peut aborder depuis 4 ans maintenant, les challenges avec déjà 2 enfants champions régionaux en 2015.

«La compétition permet  de faire découvrir aux jeunes la richesse des disciplines, des embarcations que le canoë-kayak nous offre avec pour objectif premier de donner le goût et l’envie de la pratique» souligne t’il.

La première chose qu’apprennent les nouveaux pratiquants c’est l’équilibre dans le bateau.Tous les jeudis, les entraînements se font d’ailleurs à la piscine afin de savoir contrôler sa peur, ne pas paniquer lorque le canoë chavire et se retourne, cela fait parti de l’apprentissage.
Car Christian ne lésine pas sur la sécurité. C’est sa priorité première ! Les gilets et casques sont testés tous les ans en les lestant et ils sont changés tous les trois ans.

«Nous sommes surement la plus petite section de l’USV-UA mais c’est une grande responsabilité quand vous avez 10 enfants sur l’eau. Jusqu’à maintenant, j’étais le seul entraîneur. Pour la nouvelle saison, deux adultes vont venir encadrer le groupe d’enfants et ainsi offrir plusieurs niveaux et plusieurs créneaux horaires».

L’apprentissage du canoë-kayak ce n’est pas seulement savoir pagayer ou se placer dans le bateau, c’est aussi apprendre le danger de l’eau, des remous des barrages avec ses eaux dangereuses.

«La pratique du canoë-kayak n’est pas dangereuse mais une approche irréfléchie le serait à coup sûr» souligne le président.

Un groupe de 8 filles de 8 à 12 ans s’est inscrit en septembre et elles sont maintenant majoritaires au sein du groupe des jeunes. Elles s’entrainent toutes pour une future compétition de course en ligne qui aura lieu sur le plan d’eau de Villiers sur Loir le 12 mars prochain, réunissant les 14 clubs de la région. Christian Moreau embarque ses jeunes régulièrement vers d’autres rivières lors de stages. «Le canoë Kayak est souvent un moyen de découvrir des régions qui seraient moins accessibles autrement» commente t’il. L’USV Canoë Kayak participe à des manifestations dans l’année comme la fête du sport en septembre.

«C’est vrai que ce n’est pas évident au Parc Ronsard de faire des démonstrations lors de la journée des associations. Mais nous nous greffons de temps en temps à des manifestations qui se passent sur l’eau comme en 2014 la course des canards ou en 2015, les joutes nautiques» conclut t-il.

L’USV Canoë Kayak permet également le loisir, de glisser sur l’eau avec lenteur pour contempler des paysages que l’on ne soupçonne pas et de lâcher prise hors du temps qui passe. Ca fait rêver !

Calendrier

PHOTOS

COMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGIS