Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
USV TIR SPORTIF

USV TIR SPORTIF


groupesToute l'association

USV TIR Sportif

USV TIR Sportif

Créé en 1883, la société de tir est une vieille dame à Vendôme. Exclusivement réservée aux militaires à ses débuts, la société devint mixte quand elle s’ouvrit aux civils.

Au début des années 1950, la société de tir a quasiment disparu mais c’était sans compter sur Robert Gontier qui de 1955 à 1976 a déposé des comptes rendus fictifs d’Assemblée Générale pour que le club ne disparaisse pas totalement ! En 1976, une poignée d’hommes allait lui redonner sa splendeur d’antan dont François Celerin l’un des plus actifs membres, toujours licencié 40 ans après et Président d’honneur du club.

«Le nombre de tireurs ne bougent pas actuellement au sein du club, nous sommes 130 licenciés» souligne Christian Goujon président de l’USV Tir sportif.

«Souvent après la première année les poussins deviennent plus calmes, les parents nous le disent» s’amuse t’il.

Car le tir est bien ce sport qui demande une concentration extrême.

«Pour être un bon tireur il faut être bien dans sa tête» renchérit François Celerin.

Car quand on vise, il ne faut pas penser à autre chose pour aller chercher le petit point sur la cible. Egalement avoir un corps sain demande aux tireurs de pratiquer un autre sport comme la course à pied, la natation ou le vélo.

A l’USV Tir sportif, il y a l’Ecole de tir, reconnu par la fédération et qui accueille 40 élèves. Reconnu nationalement, le club vendômois a remporté un grand nombre d’épreuves. Tout cela se fait dans la convivialité et le plaisir, le club aime fêter les anniversaires. Il existe un championnat départemental, régional et national, l’USV aligne des tireurs dans chaque épreuve et dans chaque catégorie. Le 10m reste le vivier car chaque tireur s’est exercé sur cette distance au début, même pour le 50m qui viendra par la suite.

Jusqu’à la fin de l’année François Celerin reste l’entraineur des tireurs de haut niveau mais après avoir formé dernièrement au sein du club par des stages, 6 nouveaux moniteurs, il laissera sa place après 40 ans de bons et loyaux services. «Bien sûr que je le regrette mais à 70 ans passés, les déplacements partout en France deviennent très compliquer à récupérer» conclut il. Mais avec une nouvelle équipe dirigeante, motivée «l’encadrement reste très important dans notre discipline» précise le président Christian Goujon. Apprendre à contrôler son corps dans l’immobilité la plus complète n’est pas chose aisée, la vue, la respiration et le cerveau, tout se coordonne pour viser juste. Avis aux amateurs.

Aucune publicité à afficher.

Calendrier

PHOTOS

COMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGISCOMPETITION 29/01/2017 MONTARGIS